La deuxième journée du groupe E s’est disputée hier et la hiérarchie a été respectée. Outre la victoire de l’Argentine sur le Cameroun, l’Espagne s’est relancé en écrasant le Tadjikistan, surprenant leader avant le match, 5-1. Ils prennent les commandes du groupe  à la différence de buts.

 

Tenue en échec par l’Argentine il y a trois jours (0-0), la Rojita a enregistré hier sa première victoire dans cette coupe du monde. Sur la pelouse de l’Estadio Kleber Andrade face au Tadjikistan, vainqueur de son premier match, les débats ont rapidement tourné court. Quatre minutes après le coup d’envoi ont suffi pour voir l’Espagne asseoir son emprise sur la rencontre grâce à German Valera. Dans son style fait de possession, l’Espagne fait le break à la 18e minute grâce à Navarro Munoz qui s’offrira un doublé à la 64e minute. Les deux autres buts sont estampillés Moreno à la 35e et Larrubia à la 45e minute. Seule ombre au tableau, la sortie sur blessure German Valera, véritable maître à jouer de l’équipe.

Le Tadjikistan n’a presque pas existé dans cette rencontre, surpassé par la qualité technique des jeunes espagnols. Réputés pour subir et surprendre par des contres, les Tadjiks ont eu moins d’espaces que lors de leur première sortie face aux Lions Indomptables trois jours plus tôt. Face à cette domination ultra outrageuse des Espagnols, les Tadjiks parviennent néanmoins à sauver l’honneur sur un coup du sort, le curieux but contre son camp de Carillo à la 37e minute. Tout n’est pas perdu pour les Asiatiques qui conservent un espoir de qualification, même si pour leur troisième sortie, ils auront affaire à un os. Un match nul contre les poulains de Pablo Aimar leur permettrait au pire de passer au tour suivant en tant que meilleur 3e.

L’Espagne se replace, prenant au passage les commandes du groupe F avec 4 points au compteur et une différence de buts de +4. Pour sa dernière rencontre de poule le 3 novembre prochain à Gama, elle affronte le Cameroun qui a enregistré sa deuxième défaite dans la compétition face à l’Argentine. Les trois équipes conservent toutes leurs chances de qualification à la différence du Cameroun bon dernier de la poule, qui est plus proche de rentrer au bercail que d’accéder au prochain tour.

Classement Groupe E

Espagne 4 points

Argentine 4 points

Tadjikistan 3 points

Cameroun 0 point

 

Russel Ngalle