L’équipe nationale U-17 de football masculin a enchaîné ce jeudi 31 octobre 2019, une deuxième défaite en deux matchs. Mathématiquement, elle peut encore se qualifier en cas de victoire au troisième match, mais ses chances sont plus que minces.

 

Les Lionceaux indomptables cadets ont encore payé leur maladresse. Opposé à l’Argentine ce jeudi 31 octobre 2019 (minuit 1er novembre au Cameroun), l’équipe U-17 de football masculin s’est inclinée sur le score de 1 but contre 3. Une défaite qui aurait pu se transformer en victoire, si les garçons de Thomas Libiih s’étaient montrés plus à droit lors du dernier geste. En effet, les Camerounais ont tiré huit fois aux buts (3 cadrés, 3 non-cadrés, 2 bloqués et 1 sur les montants), mais n’ont trouvé les filets qu’une seule fois.

Après la défaite contre le coup du jeu face au Tadjikistan (0-1), le capitaine Mezama et ses camarades se devaient de relever la tête. Ce qu’ils ont fait ; du moins jusqu’à l’heure de jeu. C’est donc tout logiquement que les champions d’Afrique en titre ouvrent le score dès la 10e minute. Sur un corner tiré côté droit par Hamed, Bere monte plus haut que toute la défense argentine, et frappe de la tête au premier poteau. Novo qui a hésité à sortir, est pris à contre-pied.

Au retour des vestiaires, les champions d’Amérique du sud égalise eux-aussi sur corner (58e). Zeballos centre, Godoy dévie vers le second poteau, Amione remise, et Flores marque devant une défense spectatrice. Coup sur coup, le défenseur central et buteur Bere (59e), et le gardien Ekoi (60e), sortent sur blessure. C’est justement Mbiandjeu, le remplaçant de ce dernier, qui facilitera la tâche aux joueurs de Pablo Aimar. Sur une longue ouverture, il juge mal la trajectoire de la balle. Zeballos l’a lui chipe, et fait une offrande à Krilanovich, qui n’a plus qu’à pousser le cuir dans la cage vide.

Avec cette deuxième défaite en deux matchs, le Cameroun est 4e du groupe E, mais n’est mathématiquement pas encore éliminé. En revanche, il est très mal parti pour finir parmi les quatre meilleurs 3e. En effet, tous ceux qui occupent actuellement cette position ont au moins un point, à la seule exception du Canada. Il faudra être extrêmement chanceux pour espérer passer en cas de victoire contre l’Espagne.

 

Le Prince Fogue