Le Cameroun est désormais fixé sur ses adversaires à la Coupe d’Afrique des Nations de Handball Messieurs, du 15 au 25 janvier prochain. Logés dans le même groupe que la Tunisie notamment, voici les caractéristiques des différents protagonistes qui composent la Poule C.

 

Excepté le champion d’Afrique et pays hôte de la compétition, le tirage semble avoir été clément pour les Lions, sur le papier en tout cas. Avec la Côte d’Ivoire, et le Cap Vert le Cameroun devrait avoir des adversaires à sa portée. La Tunisie part avec le statut de favori de la poule. Champion d’Afrique en 2018, les Fennecs apparaissent comme l’adversaire le plus coriace des poulains de Simon Burchard Menguede. La Tunisie est ce qui se fait de mieux en matière  de Handball sur le continent et le palmarès est évocateur : 10 titres de champions d’Afrique, finaliste du mondial en 2006. La Côte d’Ivoire pour sa part refait surface après une absence de sept ans en Coupe d’Afrique. Une CAN 2012 dont les Eléphants se souviennent certainement puisqu’à l’époque déjà, les Camerounais les avaient battus en phase de poule. Les Ivoiriens avaient terminé dixièmes de la compétition. Leur meilleure performance dans la discipline remonte à 1965 au Jeux Africains où les Ivoiriens ont décroché une médaille d’Argent. Enfin le Cap Vert disputera la première CAN de son histoire. Ils sont les petits poucets de ce groupe tant par son palmarès que par son effectif composé de jeunes joueurs qui vont découvrir pour la plupart une compétition d’envergure. Une insouciance qui pourrait également leur permettre de devenir la surprise du tournoi. Les Camerounais ne devraient logiquement pas avoir grand mal à se dépêtrer de ses deux concurrents et à passer au second tour.

Pour bien y figurer, les Lions ont d’ailleurs mis sur pied un programme de préparation, comme le confie le sélectionneur : « Nous avons commencé notre préparation depuis le début d’année. Les Jeux africains ont été pour nous un galop d’essai car en Afrique subsaharienne, nous avons des difficultés à organiser des matchs amicaux de valeur qui puissent nous permettre d’évaluer notre travail. Dès la fin des Playoffs, nous allons relancer le travail deux mois d’affilée afin d’être prêt pour le rendez-vous à Tunis.»

Pour la première fois la CAN se jouera à 17, octroyant au vainqueur la seule place africaine aux Jeux olympiques Tokyo 2020.

 

Russel Ngalle