La petite reine a connu hier son premier vainqueur d’étape. L’Algérie rafle au passage les meilleures places dans tous les classements. Le premier Camerounais au général se classe 5e à huit secondes du leader.

 

La première étape est arrivée à son terme hier. Les 35 coureurs au départ de Bertoua sont arrivés à Abong Mbang. Le premier avec une moyenne de 2 heures 28 minutes et 32 secondes à franchir la ligne d’arrivée est l’Algérien Lagab Azzedine qui s’empare au passage du maillot jaune. Dans cette première étape, les Camerounais ont joué de malchance, Clovis Kamzong Abessolo victime d’une crevaison et d’une roue bloquée. Le coureur de la SNH Vélo club franchit quand même la ligne d’arrivée à la 5e avec 8 secondes de retard sur le vainqueur, avec un chrono de 2 heures 28 minutes et 40 secondes. Au classement par équipe, c’est l’Algérie qui prend la tête devant la formation hollandaise de Global Cycling et la formation française d’Auvergne Rhône Alpes. Les Algériens s’emparent également de la première place au classement jeune. Hamza Yacine est leader grâce à sa 6e place lors de la première étape

Les Camerounais auront à cœur de montrer un meilleur visage lors de la seconde étape ce vendredi, reliant Yaoundé et Ebolowa. Le parcours de 155 kilomètres sera propice à des attaques avec les cotes en fin d’étape.

Le porteur du maillot jaune Lagab Azzedine a confié son ressenti au terme de cette première journée de course. « On est venu ici avec l’ambition de gagner. On a déjà participé ici en 2015, donc on savait à quoi s’attendre avec l’humidité. L’équipe a bien géré dès le début on n’a raté aucune échappée. Quand j’ai attaqué à 35 kilomètres de l’arrivée, je voulais surtout prendre quelques uns avec moi pour ne pas faire tous les kilomètres tout seul, mais je l’ai fait quand même malgré moi. Je suis content de cette victoire, j’aurais aimé creuser un peu plus l’écart pour être un peu plus à l’aise dans les étapes à venir et garder le maillot jaune. Donc l’essentiel est là, la victoire est algérienne et on espère bien le garder dans les prochains jours. »

 

Russel Ngalle