Le technicien français qui a été présenté officiellement à la presse hier mardi est revenu sur ses motivations.

 

Rudi Garcia est Lyonnais depuis lundi, 14 octobre. C’est lui qui doit désormais conduire l’équipe cette saison après la mise à l’écart de Sylvinho. Présenté officiellement à la presse mardi, 15 octobre, l’entraîneur n’est pas passé par quatre chemins pour valoriser l’équipe dont il a charge. Pour Rudi, l’Olympique Lyonnais avec lequel il est lié jusqu’en 2021, est l’un des meilleurs clubs en France. Dans cette équipe, il retrouve Juninho, le directeur sportif du club, qu’il a quelques fois affronté sur l’aire de jeu. «Je suis là parce que l’OL fait partie des meilleurs clubs en France, qu’il figure régulièrement sur la scène européenne. Ce qui m’a plu, c’est aussi ma rencontre avec Juninho, que j’ai souvent affronté sur le terrain. Il est passionné et investi, il va nous faire bénéficier de sa connaissance de la maison. Ça a marché tout de suite avec lui», estime Rudi Garcia.

Lire aussi : Rudi Garcia est le nouvel entraîneur de l’Olympique Lyonnais 

L’un des premiers chantiers du technicien de 55 ans, est le retour de l’équipe dans le top cinq au classement. Actuellement quatorzième, l’Olympique Lyonnais ne totalise que neuf points en neuf journées. Des statistiques peu reluisantes que Rudi Garcia devra absolument changer. Le premier galop d’essai de l’ancien entraîneur de l’Olympique de Marseille avec Lyon est prévu le 19 octobre  prochain. L’équipe reçoit Dijon, dix-neuvième au classement avec huit points. Une victoire permettrait aux Lyonnais de s’éloigner davantage de la zone rouge du classement. Ce n’est pas tout. Rudi Garcia doit également élaborer des stratégies pour un parcours remarquable de son équipe en Ligue des champions Uefa. Après sa victoire (2-0) sur la pelouse de Leipzig lors de la deuxième journée des phases de poules aller de la compétition, le club va croiser le fer avec Benfica lors du match comptant pour la troisième journée. La rencontre est prévue le 23 octobre prochain. Pour le moment, l’Olympique Lyonnais occupe la deuxième place dans le groupe G avec quatre points.

P. Bilong