La star brésilienne va être indisponible au moins pour un mois de compétition avec le club de la capitale. Une situation qui est un manque à gagner pour son club qui a déjà dû supporter 300 jours d’indisponibilité depuis son arrivée en France. Au Brésil on s’interroge de manière sérieuse sur la fragilité physique du joueur ces derniers temps.

 

Ça commence à devenir récurrent ! Depuis quelques temps en effet, Neymar est en proie à de nombreux cas de blessure. Le souvenir le plus frais dans les mémoires à ce sujet est bel et bien cette nouvelle blessure survenue dimanche dernier lors du match amical contre le Nigeria. “Neymar a passé une IRM cet après-midi qui confirme une légion grade 2 du biceps fémoral ischios-jambiers gauche. Un point médical sur l’évolution sera refait dans 8 jours. Mais le délai de retour à la compétition est évalué à 4 semaines selon l’évolution”, a indiqué le diagnostic du médecin du PSG. En clair, pour ce nouveau cas, Neymar devra passer au moins un mois hors des stades. Une situation qui n’est pas de nature à réjouir le club de la capitale. Le fait est que l’ancien buteur des blaugrana a déjà manqué un total de 48 matches pour cause de blessure depuis son arrivée au PSG en 2017. Ce qui correspond sensiblement à 300 jours d’indisponibilité due à sa blessure au cinquième métatarse en 2018, sa rechute en janvier 2019, sa blessure à la cheville en juin, sans oublier les nombreux problèmes aux adducteurs.

Dans les détails, Neymar a perdu 01 match lorsqu’il a été touché aux côtes. Il en a perdu 06, lorsqu’il a été touché à la cuisse droite, 01 pour la cuisse gauche, et 40 pour le pied droit. Victime de deux blessures graves entre février 2018 et janvier 2019, il a manqué au total 34 matches. Des statistiques rendues publiques par le site Maxifoot.fr renseignent d’ailleurs à ce sujet que l’attaquant auriverde a déjà manqué en tout 39% des 123 rencontres toutes compétitions confondues, disputées par son club, durant toute sa période d’indisponibilité. A ces statistiques vont s’ajouter 06 autres matches au cours des quatre semaines à venir. Parmi ces matches, on note 04 derbys de ligue 1, respectivement contre Nice, Marseille, Dijon et Brest, et deux duels de ligue des champions (match aller et retour contre le FC Bruges).

En plus de l’état physique fragile de Mbappé et Cavani, le club de la capitale va devoir faire sans Neymar, pourtant auteur d’un retour fulgurant en championnat depuis le 14 septembre dernier (04 buts en 05 matches). Il y a donc de quoi se poser des questions sérieuses sur la fragilité physique du joueur ces derniers temps. Même en sélection, cette situation préoccupe au plus haut point. Le média Globoesporte par exemple s’est amusé à recenser toutes les blessures de son numéro 10 depuis bientôt 06 ans. Il a ainsi découvert qu’il a été victime de 18 blessures en un peu moins de 6 ans. Plus le temps passe, plus Neymar a de la peine à satisfaire les attentes en équipes nationale. Blessé au mois de juin dernier, le Brésil a gagné la Copa America sans lui. Un exploit qui contraste avec les quatre matches sans victoire que la Seleçao vient d’enchaîner avec lui.

 

Fabien Mbarga