L’ancien entraîneur de Bamboutos de Mbouda, s’est engagé pour une saison avec les Brésiliens de Bepanda.

 

Il était devenu discret, au lendemain de l’édition 2019 de la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football, organisée en Egypte. Anicet Mbarga Foe, puisqu’il s’agit de lui, vient de rebondir chez les Astres de Douala. L’ancien entraîneur de Bamboutos de Mbouda qui faisait partie du staff technique de l’équipe nationale du Burundi  pendant la Can, s’est engagé pour une saison avec les Brésiliens de Bepanda. La rumeur qui annonçait l’ancien entraîneur d’Eding sport de la Lekie sur le banc de touche de cette équipe a été confirmée. Le technicien a coordonné la première séance d’entraînement du club mardi, 15 octobre 2019, au stade l’Université de Douala. Le regroupement a connu la présence de nombreux joueurs. « Je crois que les Astres sont une équipe dont la notoriété ne se prouve plus au niveau du football camerounais. Après maintes discussion avec le président de cette équipe, Dieudonné Kamdem, ainsi que la direction, nous sommes accordés à travailler cette années ensemble », explique Anicet Mbarga Foe.

 

Assisté des membres de son staff technique parmi lesquels l’entraîneur adjoint, Clovis Nguea, Anicet Mbarga Foe veut rattraper retard accusé par l’équipe. « Nous avons un retard criard sur les autres. Un retard qui est de six semaines. C’est peut-être pour cette raison que les autorités ont jeté leur dévolu sur moi », pense le technicien. A quelques jours du coup d’envoi du championnat pour le compte de la saison sportive 2019-2020, des incertitudes planent sur la présence ou non du club en Elite One. Sur le calendrier des rencontres, le Comité technique transitoire (Ctt), n’a pas souhaité se prononcer pour déterminer le prochain adversaire de As Fortuna, lors du match comptant pour la première journée d’Elite One. Et pour cause, le CTT attend le verdict de la Chambre de conciliation et d’arbitrage du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) sur le litige qui oppose les Astres de Douala à Pwd of Bamenda.

 

P. Bilong