En consultant de manière méticuleuse les choix des différents votants au niveau du continent, on se rend bien compte que beaucoup ont tourné le dos à la star de Liverpool qui a pourtant connu une saison explosive.

 

Pour une fois, Sadio Mané aurait bien pu réussir là où plusieurs joueurs africains ont échoué. A l’occasion de cette autre édition du prix FIFA The Best, l’attaquant sénégalais avait de fortes chances de faire mieux que la 5e place qu’il a obtenu. Le fait est qu’il n’a tout simplement pas pu obtenu le soutien de plusieurs africains. Pendant les votes en effet, ils sont nombreux à avoir tourné le dos au joueur de Liverpool qui avait pourtant le vent en poupe, au regard de ses états de services. En consultant les votes, on le comprend mieux encore. Au niveau des capitaines de sélection, par exemple, le constat qui se dégage est que 14 pays n’ont pas voté pour un joueur africain.

Dans les détails, il s’agit des capitaines de sélection du Botswana, du Burkina Faso, du Tchad, du Congo,de l’Eswatini, du Gabon,  Ghana,  Guinée Bissau, Malawi, Mauritanie,  Mozambique, Sierra Léone et du Soudan. Dans la même catégorie, 06 capitaines ont plutôt jeté leur dévolu sur Mohamed Salah l’égyptien. Ces derniers sont issus de l’Angola, Burundi, Gambie, Ouganda, Nigeria et du Rwanda. En ce qui concerne les sélectionneurs, il faut noter que dans certains pays, il s’est posé un problème de vacance du poste de sélectionneur. Néanmoins, 17 sélectionneurs n’ont pas voté en faveur d’un africain. Il s’agit précisément des patrons de l’encadrement technique de l’Afrique du Sud, Angola, Botswana, Burkina Faso, Burundi, Cap Vert, Gabon, Guinée Bissau, Mauritanie, Maurice, Mozambique, Namibie, Nigeria, Ouganda, Sierra Léone, Somalie et Zambie. Dans ce registre, seul le sélectionneur de la Tanzanie a voté pour Mohamed Salah. Au niveau des choix des journalistes, 05 n’ont voté pour aucun africain. Ils appartiennent à l’Afrique du Sud, au Cap Vert, au Gabon, au Mali et à la Zambie. Contrairement à ces derniers, 06 journalistes ont fait confiance à Salah. Ils sont issus du Cameroun, de l’Éthiopie, du Kenya, de la Libye, de Madagascar et du Soudan.

Pas étonnant donc que Mané soit arrivé juste dernière son coéquipier de Liverpool. Et pourtant, il a remporté la champions league, il a été vice-champion d’Afrique, vainqueur de la super coupe de l’UEFA avec un doublé en finale et un titre de co-meilleur buteur de Premier League. Avec un tel bilan, il avait logiquement tes arguments qui plaidaient en sa faveur . On peut donc aisément comprendre l’indignation de Jean Neymar qui a commenté les résultats du prix FIFA The Best en ces termes : “Messi je l’adore. Mais le meilleur joueur de l’année, the Best, est Mané. Donc nous ne sommes pas dans le cadre du foot mais dans d’autres considérations. Je vous pose la question: que doit faire un joueur africain pour l’emporter aujourd’hui ? Tout gagner ? Inscrire 100 buts ?”.

 

Fabien Mbarga