L’objectif, décrocher contre les trois autres nations engagées le seul ticket qualificatif de ce tournoi qui démarre le 26 septembre prochain.

 

La sélection nationale de handball Dames du Cameroun est fin prête après son stage conclu par de nombreux matchs d’évaluation pour prendre part au tournoi qualificatif pour les Jeux olympiques à Tokyo. Le dernier match les a opposé à l’équipe des Forces armées et police, champion du Cameroun qui se prépare pour le championnat d’Afrique de clubs champions qui se tiendra au Cap-Vert.

Organisé à Dakar du 26 au 29 septembre prochain, ce tournoi accueillera 3 autres nations que sont le Sénégal, la RD Congo et l’Angola. L’enjeu est élevé car un seul ticket qui reviendra au vainqueur qualifié pour les Jeux olympiques, ce qui promet des duels de haut niveau. Les Camerounaises retrouveront par exemple leurs bourreaux au derniers Jeux africains organisés au Maroc, l’équipe angolaise qui l’a privé du sacre en finale.

Serge Guebogo le sélectionneur sait que la tâche ne sera pas aisée, mais cela ne l’empêche pas d’y aller avec le but de gagner et ainsi réaliser son rêve qu’il ne cache d’ailleurs pas. « Mon rêve est de faire ce qui n’a jamais été fait avec cette sélection, c’est donner la joie extrême aux Camerounais et au Cameroun à travers cette sélection ».

Certes depuis son arrivée à la tête de cette équipe en avril dernier, on observe une évolution dans le jeu produit, avec beaucoup plus de buts. Au Maroc, les Lionnes ont atteint la finale avec un bilan impressionnant de six victoires de rang. Mais beaucoup reste à faire pour s’améliorer. Avec son staff technique, malgré les moyens et le temps limités, le sélectionneur a mis l’accent a été mis sur les systèmes de jeu tant en phase offensive que défensive, sur le travail des gardiennes et la maîtrise de l’intensité et des émotions, des qualités qui leur ont fait défaut dans les moments clés de la finale à Rabat. Face à tous ces redoutables adversaires, il faudra se montrer efficace pour se qualifier.

 

Russel Ngalle