C’est finalement un uruguayen qui prend les rênes de l’équipe nationale du Cameroun après le limogeage de Clarence Seedorf. Des nombreux camerounais annoncés de par leur expérience dans le domaine, aucun n’a été retenu. Le portrait du nouvel entraîneur nous dresse qui est l’homme de la situation.

 

Enfin un entraîneur après le limogeage de Clarence Seedorf. Gustavo Augusto Poyet Domínguez, est un ancien footballeur uruguayen âgé de 51 ans. La rumeur qui a réveillé certains ce matin a finalement été confirmé ce mardi après midi.

Sur son parcours de joueur professionnel, Poyet a fait pas mal de clubs :

  • Grenoble entre 1988 – 1989 faisant 37 apparitions pour 8 buts.
  • River plate entre 1989 – 1990 faisant 78 apparitions pour 28 buts.
  • Zaragoza entre 1990 – 1997 faisant 239 apparitions pour 63 buts.
  • Chelsea entre 1997 – 2001 faisant 105 matchs pour 36 buts.
  • Tottenham entre 2001 – 2004 faisant 82 matchs pour 18 buts.

Il met un terme à sa carrière cette année de 2004 après avoir également effectué en équipe nationale d’Uruguay 26 matchs pour 3 buts. Au total de sa carrière de milieu de terrain l’Uruguayen compte 489 matchs toutes compétitions pour 128 buts.

Il décide alors de se lancer dans la carrière d’entraîneur après avoir passé les diplômes dans les grandes écoles de formation dans le métier.

Comme entraîneur il passera par :

Leeds United comme assistant pendant une année entre 2007 et 2008, avant de se lancer dans son expérience personnelle où il fera avec brighton (2009-2013) ; Sunderland (2013-2015) ; Aek Athens (2015-2016) ; Betis (2016) ; Shanghai shenhua (2016-2017) et puis les Girondins de Bordeaux en France en 2018.

On peut donc remarquer que l’Uruguayen a passé un beaucoup de temps en Angleterre où il a bénéficié d’une bonne expérience sur les bancs de touche anglais. Une expérience certainement qu’il mettra au profit du pays des icônes du ballon comme Roger Milla, Samuel Eto’o, Patrick Mboma, Rigobert Song et bien d’autres…

Selon nos sources fidèlement crédible l’ancien bordelais a quitté la France ce mardi matin sur l’ordre du ministre camerounais des Sports et de l’Education physique, Narcisse Mouelle Kombi. Il devra donc arriver  au Cameroun pour finaliser son contrat avec la fédération camerounaise de football et l’État du Cameroun.

Au regard de son parcours on remarque toute suite que l’Uruguayen n’a jamais flirté avec une équipe nationale. Il sera pour ce fait à sa première expérience où à coup sûr il sera jugé au pied du mur , le Cameroun étant un pays assez exigeant.

Il est sans doute que le footballeur sud-américain possédant une grande connaissance du football européen. Il est professionnel depuis le début de sa carrière en 1988 avec Grenoble et il vient ainsi remplacer l’hollandais Clarence Seedorf limogé après la Can 2019 par l’État du Cameroun pour mauvais résultats. Un limogeage qui devrait en tout cas l’interpeller.

Il faut dire qu’au moment où son nom commence à retentir au Cameroun, l’ancien joueur des lions indomptables ballon d’or Africain 2000 Patrick Mboma, aujourd’hui entraîneur et consultant venait de déclarer sa candidature à ce même poste d’entraîneur pour les lions indomptables du Cameroun. Malheureusement les choix des décideurs ont été autres.

Pour la petite histoire, la nationalisation du banc de touche qui avait été brandi par les autorités sportives camerounaise a tout simplement et purement été botté en touche.

 

Étienne Mbala