Le Professeur Narcisse Mouelle Kombi était à Douala hier pour visiter les infrastructures sportives et hôtelières destinées à abriter le prochain CHAN.

 

En marge de la visite d’inspection de la CAF qui devrait intervenir à la fin de ce mois, le patron des Sports procède à l’évaluation de l’avancement des travaux dans les chantiers. Hier son périple l’a mené à Douala la capitale économique où il a visité pendant toute la journée les hôtels retenus pour accueillir la CAN, les stades ainsi que l’aéroport international de Douala. « L’évolution des travaux d’évolution sur les chantiers du CHAN et de la CAN sont l’objet d’une très haute prescription du Chef de l’Etat. Nous sommes dans la dynamique du suivi de ces très hautes prescriptions, dynamique 5qui nous a amenés à une visite ici en juillet dernier. Nous nous retrouvons aujourd’hui à Douala, comme nous serons sur d’autres sites jusqu’à la fin de la semaine pour prendre la mesure des évolutions », a déclaré le patron des Sports.

A l’aéroport de Douala, le Professeur s’est rendu compte de l’évolution des travaux et du respect des prescriptions. L’étape suivante de cette visite marathon a été le complexe sportif de Japoma. Ici l’état d’avancement des travaux d’après les responsables en charge de la construction est de plus de 90%. Des vestiaires aux bureaux administratifs, en passant par les cabines de presse et la pelouse, tout est prêt. Les gradins ont subi quelques modifications avec l’implémentation de places pour personnes handicapées, selon les exigences de la CAF.

Le ministre a assuré  que l’opérationnalité et la fonctionnalité du complexe ne souffrent plus d’aucuns doutes. « Nous pouvons dire que cette infrastructure à son état actuel peut fonctionner à plus de 90%. Nous sommes également conscients que les exigences minimales de la CAF doivent être respectées. Avec l’entreprise en charge des travaux, nous avons donné un certain nombre de prescriptions pour que la visite de la CAF qui va s’opérer dans les tous prochains jours puisse s’opérer dans les meilleurs conditions possibles afin que la CAF qui a visité ces infrastructures en novembre dernier puisse être convaincue de la volonté et de la détermination du gouvernement sous la très haute impulsion du Chef de l’Etat de faire en sorte que le deux grandes compétitions internationales que notre pays accueille en 2020 et 2021 se déroulent dans ces infrastructures futuristes et dans d’excellentes conditions. »

Le stade de la Réunification également est à sa phase terminale. Après un total relifting, la pelouse et le stade annexe sont prêts, les bureaux et les vestiaires sont en cours de finalisation et la pose des sièges dans les gradins se poursuit. A Mbappe Leppe, les travaux ont subi un coup de mou mais l’enceinte n’attend plus que des travaux de finition tels que la pose des panneaux d’éclairage. Pour les hôtels, les six établissements hôteliers retenus par le comité d’organisation ont donné toutes les garanties, de plus la ville s’est dotée de trois nouveaux hôtels qui pourraient satisfaire une sollicitation encore plus grande que celle prévue par le cahier de charge de la CAF.

L’inspection du ministre se poursuit ce jour avec la visite des installations dans les régions de l’Ouest et du Sud-ouest.

 

Russel Ngalle