L’annonce a été publiée par le joueur cette nuit sur son compte Instagram. Avec cette retraite, c’est une page de l’histoire du football africain qui se tourne.

 

“The end vers un nouveau défi… Merci à vous tous big love adrénaline”. C’est la légende qui accompagne la photo sombre du goleador camerounais avec une lueur qui laisse transparaître son visage sur son compte Instagram dans la nuit de vendredi à samedi dernier. Samuel Eto’o âgé de 38 ans mets ainsi un terme à l’une des carrières si ce n’est la carrière la plus fournie en terme de palmarès du football africain. Ces derniers temps on l’apercevait beaucoup plus en costume (à la cérémonie en prélude de la finale de la CAN en juillet dernier), qu’en tenue de footballeur. Samuel Eto’o au soir de sa carrière s’était exilé  dans le championnat du Qatar, loin de ses années de gloire en Europe où il a fait les beaux jours du FC Barcelone et de l’Inter Milan.

 

Un palmarès hors du commun

C’est à l’aube des années 2000 que le monde du football découvre Samuel Eto’o. Révélation de la CAN 2000, il remporte le titre continental avec le Cameroun. Dans la foulée il remporte les Jeux Olympiques de Sydney sous les ordres du sélectionneur Jean Paul Akono. En 2002, il fait le doublé Coupe d’Afrique des Nations. En 2004 il est transféré de Majorque au FC Barcelone,  club avec lequel il explose littéralement, remportant trois Liga, deux Ligues des Champions et 3 coupes d’Espagne. En 2009, transféré à l’Inter, il fait une saison historique remportant le triplé coupe d’Italie, Ligue des Champions et Championnat d’Italie. Sur le plan individuel Eto’o c’est une multitude de récompenses avec notamment 4 Ballon d’or africain et plusieurs apparitions dans les équipes type de la saison selon l’UEFA et la FIFA. Eto’o est également le détenteur du record de buts inscrits en Coupe d’Afrique des Nations avec 18 buts.

 

De nombreux défis à venir

Avant l’annonce de cette retraite Eto’o était déjà en vue  dans des activités en dehors du terrain. On l’a notamment vu impliqué dans les opérations  visant à maintenir l’attribution de la CAN au Cameroun. En juillet dernier, Ahmad Ahmad l’a nommé avec Didier Drogba conseiller du Président de la Confédération Africaine de football chargé des relations avec les fédérations et autres confédérations. L’ancien international camerounais envisage également une reconversion en tant qu’entraineur. Un défi qui est loin d’effrayer l’homme aux 56 buts avec son équipe nationale. “Je l’ai toujours dit : j’aimerais rester dans le football, j’adore le football, je ne vis que pour ça. J’ai eu l’immense honneur d’être entraîneur et joueur à Antalyaspor, j’ai goûté au plaisir d’être entraîneur et la responsabilité qu’on a quand on est entraîneur. J’aimerais rester dans le football comme entraîneur. C’est une volonté personnelle. Je pense que pour des joueurs africains qui sont arrivés à un certain niveau, nous devons essayer de devenir entraîneurs en Europe”, déclarait-il dernièrement dans un entretien accordé au site Newsducamer.

Russel Ngalle