Les championnes d’Afrique de Volleyball jouaient leur premier match dans la compétition marocaine hier et elles ont soigné leur entrée avec une victoire nette face au Sénégal.

 

Les Lionnes indomptables de Volleyball étaient de retour aux affaires hier quelques semaines après leur séjour au Brésil pour le Tournoi de qualification aux jeux olympiques de 2020. Si face aux meilleures nations de Volley au monde il leur reste du chemin à  parcourir, sur le plan continental elles comptent bien faire respecter leur hégémonie. La sélection sénégalaise en a fait les frais hier aux Jeux africains pour l’entrée en lice des championnes d’Afrique.

Dans ce duel de lionnes, ce sont les Camerounaises grâce à une domination outrageuse qui se sont imposé 3 sets à 0, dont 25-15 au premier set, 25-23 au second et 25-19 au troisième, sous le regard du ministre des Sports et de l’Éducation physique le Pr Narcisse Mouelle Kombi. Une bonne mise en route pour les Lionnes qui ont clairement pour objectif de repartir du Maroc avec la médaille d’or des jeux dans leur discipline.

Pour leur deuxième sortie, les Camerounaises seront opposée au Kenya. Le programme de la journée   sera consacré à la récupération et à la préparation des futures échéances avec un départ pour l’entraînement programmé à partir de 14 heures et une séance de vidéo après le dîner aux alentours de 20 heures 30.

Leurs homologues masculins qui ont également pris part récemment aux  Tournoi de qualification pour les jeux olympiques de Tokyo sans le moindre succès auront à cœur de se rassurer. Ils disputent leur premier match dans ces Jeux africains cet après-midi, face à un adversaire qu’ils connaissent bien l’Égypte. En phase de poule du dernier championnat d’Afrique de Volleyball, ils avaient enfin  réussi à vaincre les égyptiennes, une première sur les 9 confrontations entre les deux équipes ces quinze dernières années. Cette victoire avait permis aux Camerounais de poursuivre leur parcours dans ce championnat d’Afrique où ils ont terminé à la deuxième place.

 

Russel Ngalle