Les Aigles de Carthage se sont imposés (3-0) devant les Barea hier jeudi en quart de finale de la compétition.

 

L’aventure de Madagascar à la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football 2019, en cours en Egypte, est terminée. L’équipe s’est inclinée (0-3) devant la Tunisie, hier jeudi, lors du match comptant pour les quarts de finale de la compétition. Le rêve malgache s’est donc brisé au coup de sifflet final de cette rencontre. Pour leur première participation à une phase finale de Can, les Barea ont écrit l’une des plus belles pages de leur histoire. Mais, une victoire face aux Aigles de Carthage, les aurait rapprochées de leur objectif, celui d’aller le plus loin possible dans cette compétition. Il en a été autrement. Dès le coup d’envoi de la rencontre, les hommes du sélectionneur Nicolas Dupuis ont été dominés par les poulains d’Alain Giresse. Mais, les cages restent inviolées. Les deux équipes se séparent sur un score vierge à la mi-temps (0-0).

La deuxième période est fructueuse en termes de réalisations. La domination tunisienne s’intensifie. A la 52e minute, Ferjani Sassi ouvre le score en faveur des Aigles de Carthage (1-0). Huit minutes après ce but, la Tunisie double la mise, grâce à Youssef Msakni. Le joueur profite du cafouillage dans la défense malgache pour inscrire le deuxième but tunisien (2-0). A l’abri et face à des Malgaches visiblement éreintés, les Aigles de Carthage maîtrisent leur fin de rencontre au petit trot. Sliti, sur une ultime contre-attaque menée par Khazri,  sale l’addition dans les arrêts de jeu. Bien servi par son coéquipier, le joueur inscrit le troisième but de l’équipe (3-0), qui permet aux tunisiens de décrocher leur ticket pour les demi-finales de la compétition. Une étape à laquelle la Tunisie n’avait plus accéder depuis 2004. Quinze ans plus tard, les Aigles de Carthage espèrent réaliser l’exploit de cette Can organisée et remportée à domicile. Mais, il faudra d’abord venir à bout du Sénégal.

De leur côté, les Malgaches bien qu’ayant le cœur brisé, se félicitent d’avoir atteint les quarts de finale. En rappel, près de 1000 supporters avaient été mobilisés en renfort par le président de la République, Andry Rajoelina, pour soutenir les Barea hier lors de cette rencontre.

 

P. Bilong