Portés par un grand Joel Embiid (33 pts), les Sixers ont battu les Raptors dans la nuit  jeudi à vendredi dernier (116-95). Philadelphie mène désormais la série deux manches à une

Alors qu’il ne tournait qu’à 14 points à 28% aux tirs sur les 2 premiers matchs de la série, Joel Embiid a haussé le ton pour ce troisième match de la série face à Toronto en inscrivant un double double : 33 points dont 18 en 1ère mi-temps avec une réussite de 9/18, 12/13 aux lancers-francs 10 rebonds, 3 passes et 5 contres. Au grand bonheur du public de Philadelphie qui a savouré la prestation aboutie du Camerounais et ses coéquipiers. Jimmy Butler passe près du triple-double avec 22 points, 9 rebonds et 9 passes, Ben Simmons, Tobias Harris et J.J. Redick terminent tous les trois la partie avec  plus de 10 points. Grâce à cette victoire 116-95, les Sixers prennent l’avantage pour la première fois dans la série. “Quand je prend du plaisir, mon jeu est différent. J’ai toujours dit que si je ne souriais pas sur le terrain ça signifiait que je faisais un mauvais match. J’ai besoin de m’amuser pour me mettre en route” a déclaré le pivot camerounais en fin de partie.

Les cadres de Toronto sont passés à côté de leur matchs à l’exception de Kawhi Leonard auteur de 33 points, il a sonné la révolte des Canadiens au retour des vestiaires mais en vain. Il était bien seul pour rivaliser avec la franchise de Pennsylvanie. Pascal Siakam face à l’adversité de deux joueurs pour le marquer a tout de même réussi à inscrire 20 points. Kyle Lowry comme le reste de ses coéquipiers étaient bien en dessous de leur niveau habituel seulement 7 petits pions avec une moyenne de 2 sur 10 aux tirs. Même total pour un Marc Gasol inefficace des deux côtés du terrain,  l’Espagnol a comme au match 2 été mis à mal par la défense de Tobias Harris.

Philadelphie est désormais en position pour faire le break en cas de nouvelle victoire dans sa salle lors du Match 4 qui aura lieu dans la nuit du 5 mai prochain.

 

Russel Ngalle