La Commission de discipline et d’homologation de la LFPC présidée par le professeur Mathias Eric Owona Nguini a rendu public le 22 avril le procès verbal d’homologation des matchs des 9e, 10e, 11e et 12e journées de Ligue 1 et Ligue 2.

 

La Commission Owona Nguini a eu la main très lourde contre Pierre Kwemo, président de UMS de Loum. Il est accusé d’avoir proféré des menaces contre le commissaire du match de la rencontre qui a opposé son club à Feutcheu Football Club de Bandjoun qui se disputait à Loum pour le compte de la 11e journée. La sanction est la suspension pour une année de toute activité liée au football et une amende de 500 milles Francs CFA.

Le contenu du communiqué publié par la Commission : «  Attendu qu’il ressort du rapport de l’arbitre qu’il ressort qu’au cours de la rencontre UMS de Loum contre Feutcheu FC de Bandjoun, des supporters de UMS de Loum et les hommes de main de M. Kwemo Pierre ont porté la main sur M. Ndichou Clovis, arbitre de la rencontre

Attendu par ailleurs que M. Kwemo Pierre et M. Nkek Jules ont proféré des menaces contre le commissaire du match M. Nyam Bernard,

Attendu que les recoupements faits tant auprès des officiels que d’autres acteurs présents au cours de cette rencontre, il ressort clairement que ces faits sont constants.

Attendu qu’au terme des articles 50, 51 et 57 du code disciplinaire de la FECAFOOT, ces faits sont passibles non seulement d’une suspension de match, mais aussi d’une amende, il y a lieu de faire une saine application desdites dispositions à l’encontre des fautifs.

Par ces motifs, la Commission à l’unanimité de ses membres présents décide :

La saisine du SG LFPC à l’encontre de M. Pierre Kwemo et Jules Nkek de UMS de Loum est recevable en la forme. Elle est fondée les mis en cause ayant été reconnus coupables des dits manquements. Le stade de UMS de Loum est suspendu pour deux matchs et le club écope d’une amende de 100 milles Francs CFA. M Pierre Kwemo et Jules Nkek écopent d’une suspension d’un an et d’une amende de 500 milles Francs CFA chacun. »

D’autres clubs tombent sous le coup des sanctions de la Commission disciplinaire. C’est le cas de Leopard de Douala tombe dans l’œil du cyclone et écope d’une amende de 100 milles Francs CFA. La raison, l’envahissement du terrain par ses supporters lors de son match contre OFTA de Kribi.

En Ligue 1, la commission Owona Nguini a rendu public des sanctions, notamment Guy Blaise Zonkou entraîneur des gardiens de but d’Unisport du Haut Nkam. Il écope d’une amende de 50 milles Francs CFA et une suspension de deux matchs pour avoir tenu des propos injurieux contre les officiels du match qui opposait son club à Feutcheu de Bandjoun. Magellan Ngachour kinésithérapeute de Young Sport de Bamenda s’est vu suspendre pour deux matchs et infligé une amende de 100 milles Francs pour propos injurieux à l’encontre des officiels de la rencontre Unisport face à Young Sport. Léonard Acha Acha, joueur de New Star de Douala écope de quatre matchs de suspension et d’une amende de 100 milles Francs CFA pour avoir porter atteinte physiquement à l’arbitre PWD de Bamenda contre New Star de douala. Dans la même rencontre, Seidou Touré, entraîneur des gardiens de New Star a également porté atteinte physiquement à l’arbitre de la rencontre. Il écope d’une amende de 100 milles Francs CFA et de deux matchs de suspension.

 

Russel Ngalle