Le milieu de terrain du Maccabi Haïfa en Israël, estime que la sortie de son ancien entraîneur était inopportune.

 

Georges Contant Mandjeck est solidaire de son coéquipier Eric Maxim Choupo- Moting, qui, depuis dimanche soir, n’a de cesse d’alimenter les conversations. Ceci après le match face à Strasbourg. Une rencontre au cours de laquelle l’attaquant du Paris Saint-Germain (Psg), bien qu’ayant ouvert le score pour les siens, a dérouté un ballon de son coéquipier Nkunku sur la ligne des buts de Strasbourg. Une geste vertement critiqué par de nombreux observateurs parmi lesquels, l’ancien entraîneur de l’équipe nationale de football du Cameroun, Hugo Broos. « Le niveau du PSG est trop haut pour lui, il n’a pas les qualités pour jouer dans cette équipe. C’est un bon joueur pour évoluer dans un club plus modeste, pas avec des joueurs comme Neymar, Di María ou Mbappé », a confié le Belge à nos confrères du journal Le Parisien.

Reste que la sortie d’Hugo Broos est jugée inopportune par Georges Constant Mandjeck. Le milieu de terrain du Macabi Haïfa en Israël n’a pas hésité à réagir hier sur son compte Twitter pour remettre en cause la position de son ancien entraîneur à l’équipe nationale. « Mr Hugo Broos avec tout le respect que j’ai pour vous, vous n’avez pas le droit de tenir ces propos à l’encontre de Choupo-Moting. Vous avez raté une bonne occasion de vous taire », écrit le Lion Indomptable. L’on se rappelle que Choupo-Moting avait boycotté plusieurs convocation du Belge, du moment où il était à la tête de l’encadrement technique des Lions Indomptables. Ses démarches pour convaincre l’ancien attaquant de Stocke City, qui lui reprochait de l’avoir maintenu sur le banc au profit d’autres joueurs lors d’un match, ont été vaines.

P. Bilong