L’ancien international ghanéen vient de s’engager avec le club de Sabail Fk, basé à Bakou.  

Après avoir été libéré par le club indonésien du Persib Bandung l’an dernier, Micheal Essien reprend du service. Cette fois, l’ancien international ghanéen dépose ses valises en Azerbaïdjan. Le milieu de terrain âgé de 36 ans, vient de s’engager avec le club de Sabail Fk, crée en 2016 et basé dans la ville de Bakou. Une autre aventure qui amène le joueur à la découverte du championnat azerbaïdjanais. Michael Essien poursuit ainsi sa carrière footballistique qu’il a démarré au Liberty Professionals en 1998 dans la catégorie junior au Ghana, avant de s’envoler vers la France. Dès son arrivée, Michael Essien rejoint le Sc Bastia. C’est d’ailleurs avec le club français qu’il paraphe son premier contrat professionnel en 2000. Auteur de 76 matchs pour 12 buts inscrits durant les trois saisons passées sous les couleurs de Bastia, le jeune joueur de l’époque est transféré à l’Olympique Lyonnais (OL) en 2003.

Avec l’OL, Michael Essien dispute 96 rencontres et inscrit 13 réalisations en deux saisons. Il est également double champion de France (2004 et 2005) et meilleur joueur du championnat en 2005. La même année, le joueur quitte la France en direction de l’Angleterre, précisément à Londres, où il s’engage avec Chelsea Fc. C’est dans ce club qu’il connait une autre gloire. Titulaire incontesté au milieu de terrain sous l’ère Mourinho, et bien d’autres entraîneurs de cette équipe, Essien construit son mur dans la moitié du terrain de Chelsea. Après neuf saisons passées dans ce club, avec à la clé de nombreux trophées collectifs, à l’exemple de la Ligue des champions en 2012, le « Bizon », comme l’avaient surnommés certains de ses fans, a totalisé 256 matchs, pour 24 buts inscrits. Après avoir été prêté au Real Madrid en 2013, le football africain de l’année en 2006 (trophée de la BBC) dépose ses valises à l’Ac Milan en 2014, puis au Panathinaïkos l’année d’après. L’ancien capitaine de l’équipe nationale de football du Ghana (59 sélections de 2002 à 2014 pour neuf buts inscrits), rejoint l’Indonésie en 2017.

P. Bilong