Le tirage au sort du 35e  Championnat d’Afrique des clubs vainqueurs de coupe de handball s’est effectué à Abidjan, siège de la Confédération africaine de handball (CAHB)

La 35e  édition de la Coupe d’Afrique des vainqueurs de Coupe se tiendra du 5 au 15 avril prochain à Oujda au Maroc. Les vingt trois formations engagées dans ce championnat d’envergure à l’échelle du continent connaissent leurs futurs adversaires en phase de groupe. La compétition regroupe un tournoi masculin et un tournoi féminin. Au total trois clubs défendront les couleurs du Cameroun au Maroc. Il s’agit de FAP et Dynamique de Douala dans la catégorie dame et de FAP en messieurs.

Chez les dames, 10 formations participent à la compétition, logées  dans deux groupes. Dans le groupe A, Dynamique du Cameroun aura fort à faire face aux clubs Primero d’Angola, Bandaman de Côte d’Ivoire, CARA du Congo, Héritage de République démocratique du Congo et le club Al Ahly d’Egypte.

Le groupe B donnera lieu à des confrontations de haut vol entre le Petro Atletico d’Angola, tenant du titre, FAP (Cameroun), DGSP (Congo) et le club sénégalais  Renaissance.

Dans la catégorie masculine, 15 formations sont engagées et réparties en 4 groupes.

Le groupe A donnera lieu à des confrontations entre le Wydad Smara du Maroc, Smouha d’Egypte, OKA de RDC et Horoya AC de Guinée.

Le groupe B se compose du club égyptien Al Ahly, Etoile sportive du sahel de Tunisie, Phoenix du Gabon et de Mekele 70 d’Ethiopie.

Dans le groupe C on assistera aux confrontations entre les formations d’Espérance de Tunisie, FAP du Cameroun et les Marocains d’OKA.

Enfin le groupe D se compose de JSK de la RDC, des Marocains du Raja, Kirkos d’Ethiopie et de Don Bosco de Côte d’Ivoire.

Pour rappel, l’édition précédente du championnat d’Afrique des clubs vainqueurs de coupe s’est disputée l’année dernière au Caire en Egypte. Dans la catégorie masculine, l’équipe égyptienne d’Al-Ahly s’était imposée en finale face à l’équipe libyenne d’Al-Ittihad sur le score de 25 à 12. Le club marocain Widad Smara avait terminé à la 3ème place grâce à sa victoire 24 à 23, contre l’équipe de la république Démocratique du Congo, le JS Kinshasa. Chez les dames, le Petro d’Angola était venu à bout  en finale de son rival national alors champion en titre, le Primero d’Angola sur le score de 23 à 19.

 

Russel Ngalle