Auteur d’une prestation remarquable en huitième de finale de la compétition, le défenseur camerounais a joué un grand dans la victoire de son club face au FC Séville.

Quintuple vainqueur de l’Europa League, le FC Séville n’aura pas la chance cette année de défendre son titre. Le club espagnol vient en effet d’être désillusionné au stade des huitièmes de finale par le Slavia Prague de Michael Ngadeu. Après le score de parité (2-2) enregistré au match aller, les deux équipes se sont retrouvées le jeudi 14 mars 2019 pour la confrontation finale. Et, à la surprise générale, c’est le Slavia qui a eu le dernier mot à la fin des prolongations, en inscrivant un 4e but salvateur. Dans cette équipe, c’est le défenseur camerounais Michael Ngadeu qui a ouvert le chemin des buts à la 15e minute. Il a disputé la rencontre jusqu’au coup de sifflet final et a été auteur d’une prestation à la hauteur des attentes. Le Slavia grâce à cet exploit élimine le redoutable club andalou et se qualifie par la même occasion pour les quarts de finale de la compétition. Cette saison, Ngadeu Ngadjui a déjà disputé 09 matches d’Europa league avec un total de 761 minutes de jeu dans les jambes.

A l’exemple du club tchèque, Villarréal  de l’attaquant Karl Toko Ekambi s’est également qualifié pour les quarts de finale. Largement vainqueur au match aller à Saint- Petersbourg (3-1), le club espagnol a fait l’essentiel en s’imposant (2-1) devant le Zenith au match retour. L’attaquant camerounais est resté sur le banc de touche et n’a disputé aucune minute de cette rencontre.
Les autres camerounais engagés avec leur club respectif dans ces huitièmes de finale n’auront pas l’occasion de poursuivre l’aventure. Rennes de Léa Siliki par exemple a été éliminé par le club anglais Arsenal. Dans cette rencontre retour, le milieu de terrain camerounais est entré en jeu à la 78e minute. Malgré ses efforts, il n’a malheureusement pas pu changer le sort de son club, finalement battu (3-0). Arsenal avait été battu (3-1) au match aller. Le club anglais se qualifie ainsi sur l’ensemble des deux rencontres, soit un score final de (4-3).
Le son de cloche est le même pour Salzbourg de Jérôme Onguéné qui a joué un rôle considérable au niveau du compartiment défensif. Le club autrichien est sorti de la compétition malgré sa victoire 3-1 face à Naples. Le ticket de qualification est revenu à la formation italienne grâce à sa victoire de 3-0 au match aller. Le dernier camerounais a quitté la compétition avec son club s’appelle Amadou Ibrahim du FC Séville victime d’un but assassin aux prolongations face au Slavia Prague.

 

Fabien Mbarga